Pourquoi poule mouillée?

Parce que je suis une peureuse.
Parce que je manque d'inspiration.
Parce que je n'ose pas l'appeler Chicken César.
Parce que j'ai bien réussi à cuire mon blanc de poulet à point, en respectant son moelleux et son juteux.
Parce que je voulais une sauce crémeuse ou faire baigner mon poulet.
Parce que je n'allais quand-même pas l'appeler: Salade crémeuse au poulet grillé, croûtons et ses chips de radis.

IMG_539816_500

IMG_540524_500

La vinaigrette n'est autre que ma bonne vieille vinaigrette à la moutarde - cf émultion de la sauce pour salade de tomate - à laquelle j'ai rajouté une cuiller à soupe de mayonnaise. C'est ce que j'ai trouvé de mieux pour faire une version super express de la dressing pour Ceasar salad, le tout avec les moyens du bord.

Pour la salade, choisir une salade qui vire plus vers la croustillance que sur l'effet jeune pousse. Préférez la romaine (ceasar salad) au mesclun de verdure (je déteste ces termes à la c@n!). Préférez la scarole aux pousses d'épinard et à la roquette. Moi, je me mélange les pinceaux entre feuille de chêne et batavia, et ça ne fait qu'empirer avec le temps. Je crois que leurs équivalents rouges de l'été sont trop souvent  appelées feuille de chêne rouge, même quand ce sont des laitues. Au fait, je crois que la sucrine n'est pas, comme je le croyais, juste une laitue qu'on a cueilli avant qu'il ne soit trop tard. C'est une vraie salade à part entière. 

Comme ce n'est pas encore l'été je vais m'empresser de reprendre ma recette. J'ai donc utilisé, si je ne m'abuse, une feuille de chêne. Voici le reste des ingrédients, pour 2 personnes, se multiplie très bien:

pour la vinaigrette

  • 1/2 C à S de moutarde
  • 1 C à S de vinaigre
  • 3 C à S d'huile (ici, c'est colza, je ne pratique pas le monopole de l'huile d'olive)
  • 1 C à S de mayonnaise
  • sel, poivre du moulin

pour le reste:

  • quelques feuilles de salade
  • une poignée de radis
  • deux grosses tranches d'un bon pain rassis, ici, c'est juste le pain de la veille, mais Dieu, qu'il était bon. vu le prix, d'ailleurs, il a plutôt intérêt, à être bon!
  • 2 œufs durs
  • Un beau blanc de poulet
  • 2 C à S d'huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

IMG_539210_500

IMG_539412_500

 procédons:

Commencer par cuire le blanc de poulet. Choisir plutôt une poële métallique, alu ou inox avec fond épais. Surtout, je déconseille les poëles antiadhésives. Faire chauffer la poële à feu moyen. Quand elle est chaude mettre l'huile d'olive dans le centre, pas besoin de l'étaler, puis mettre le blanc de poulet. Au fait, moi, je n'ai pas 36 poëles, mais au choix, prendre la plus petite de celles qui sont assez grandes pour contenir la viande, meilleure répartition de la chaleur. Baisser le feu au minimum et laisser le poulet faire son truc sans y toucher, je dirais 7 minutes. Jusqu'à ce que les côtés blanchissent et commencent à cuire. À ce moment, retourner la viande et la laisser encore autant de temps. Le poulet devrait accrocher un peu, mais pas au point de rester attaché à la poële, et doit avoir pris une jolie couleur dorée. Saler et poivrer la viande des deux côtés, couvrir, éteindre le feu ou pas selon le feeling, normalement, quand-même, c'est cuit! Laisser refroidir à couvert.

Pour les croutons, préchauffer le four à 210°C. Couper les tranches en cubes pas trop minus, mais qui rentrent quand-même dans la bouche. En langue adulte, on dit de la taille d'une bouchée. Ça me parait un peu gros, donc, un tout petit peu plus petit qu'une bouchée. Étaler les petits cubes sur une plaque, enfourner, baisser le feu à 180°C, laisser le pain sécher un petit quart d'heure, secouer au besoin à mi-cuisson.

Découper de fines tranches de poulet, les recouper en deux dans la longueur. Couper les radis lavés en diagonale pour avoir des morceaux plus grands. J'ai remarqué que la rondelle de radis usuelle fuit la fourchette. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients, servir l'œuf à côté, c'est prêt!