04 octobre 2012

Projet Photo 52 - thème 40: Mélange

Essais de mélanges de vernis à ongle sur papier. Même mon objectif macro ne voulait pas faire la mise au point assez près du sujet pour que je montre ce que je voulais montrer. Mais j'ai bien tripé. Y'a quelques belles images. Enjoy.

img_6642-800-600

img_6640-800-600

img_6601-800-600

img_6599--800-600

img_6609-800

img_6636-800

mélange-800-600

Posté par FUJIIA à 19:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


03 octobre 2012

Je vais vous raconter une histoire…

http://www.geoffreygolden.com/wp-content/uploads/2009/03/holding-hands_masks.jpg
                               (Harry Gruyaert, Belgium, 1975)

C'est l'histoire de deux adolescents qui s'aimaient.

Mais ils ne le savaient pas. Ils se chamaillaient souvent dans la cour de récré et c'était l'occasion pour eux de se flairer en secret, comme si de rien n'était, à l'abri du regard des autres. Cela dura un moment.

Un jour, ils eurent l'occasion de s'ouvrir l'un à l'autre. Dans une situation plus propice, ils usèrent du langage du corps au lieu du jeu du chat et de la souris. Main dans la main, ils découvrirent chacun de leur côté qu'ils étaient aimés et qu'ils aimaient en retour.

Puis il l'attrapa comme si elle était la chèvre et lui M Seguin. Il était le pieu et son bras la corde. Comme Blanquette elle se sentit oppressée et eut une soudaine soif de liberté. Comme Blanquette elle s'enfuit. Elle culpabilisa beaucoup quand elle remarqua qu'il l'évitait et l'ignorait même. Elle était triste.

Au bout de quelques jours elle alla s'excuser auprès de lui qui fit mine de ne pas savoir de quoi elle parlait. Son regard bleu profond le trahit. Cela suffit à la fille et ils reprirent leur amitié comme avant. Enfin, avec un peu plus de distance.

Pendant des années après elle avait toujours cru que si elle ne l'avait pas repoussé à l'époque ils auraient peut-être vécu une belle histoire. Mais leur histoire s'était terminée bien avant. Alors qu'ils se connaissaient à peine mais sans doute déjà attirés l'un vers l'autre, dans un élan de romantisme, il lui avait demandé:

       - Le mariage, ça évoque quoi pour toi?
       - Le divorce, avait-elle répondu.

 

Posté par FUJIIA à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2012

Projet Photo 52 - thèmes 36, 37 et 39: Caché, Vêtements et Plongée

Thème 39: Plongée

plongee
Off Highway 1, California. Foggy way back to L.A.

Thème 37: Vêtements

img_2812-800

img_2806-800

De la nostalgie toujours… décidément c'est d'époque! Ça, c'est un devoir d'arts plastiques qui date du collège: transformer une boite d'allumettes en autre chose. En l'occurrence, une armoire à vêtements. Des coupures de magazines comme faux bois. Un trombone comme tringle et du fil de fer comme cintres. Ces vêtements sont collés, à ne pas mettre sur ses poupées Barbie!! Inspiration Ann Demeulemeester.

Thème 36: Caché

cache-800

Okay, alors "caché", le thème qui a été pensé avec moi en tête, j'imagine. Ah oui, non, c'est vrai, je suis pas le centre du monde, my bad.
Bon, histoire de jouer le jeu, saurez-vous trouver le quartier de la Défense?  
Un peu de sérieux. C'est donc une vue de Beaubourg, très précisément à l'expo Gerhard Richter qui se termine prochainement. (site de l'artiste -pas de l'expo: http://www.gerhard-richter.com/ )
J'ai été très inspirée par le dégueuli sur les vitres, comme on peut le voir. Je n'ai pris qu'une photo à Paris, c'est celle-là.

1/125 sec; f/2.8; 6 mm; 80 ISO

cache4 copy

La même en mode photoshop. J'ai tripé, ça donne ça.

06 septembre 2012

Projet Photo 52 - thème 35: École

Une nouvelle semaine, un nouveau thème… Et pas d'ordinateur pour envoyer ma participation. J'aurais pu moyenner avec les moyens du bords, certes. Ou simplement ne pas me prendre la tête, prendre quelques photos dans le temps imparti et faire mon article un peu plus tard. C'est chose faite. Voici à l'occasion de retrouvailles familiales quelques traces, quelques échos de la vie d'enseignants de mes grands-parents paternels. Petite, j'ai utilisé quelques restes de fournitures scolaires de mes grands-parents, notamment les buvards. Je me demande si aujourd'hui encore les enfants apprennent à manier la plume. Aux États-Unis c'est considéré comme quelque chose de tout à fait archaïque.

Je vous laisse avec ma série sur le thème de l'école…

img_2710-800
                    1/30 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

img_2711-800
                    1/13 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO                           

 

 

img_2714-800
                    1/20 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

img_2715-800
                    1/20 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO        

 

 

img_2717-800
                    1/20 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

img_2719-800
                    1/20 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

img_2722-800
                    1/25 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

img_2723-800
                    1/50 sec; f/2.0; 6 mm; 320 ISO

 

 

Projet Photo 33/52, thème et formulaire

Projet photo 52 sur Vivre La Photo

Mon projet photo 52 sur Flickr: clic

Posté par FUJIIA à 18:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2012

Projet Photo 52 - thème 33: Pont

Aaah, un peu de repos cette semaine. Un thème que j'aurais pu en d'autres temps et en d'autres lieux aborder d'une façon… comment dire… plus… prise de gueule? Le pont peut se révéler être une image, une métaphore, un symbole fort! Et bien là, point du tout! Me voilà partie dans une recherche pragmatique au possible de ponts, de vrais ponts, des ponts physiques, réels. Longeant la Basse, affluent de la Têt dans ma petite ville de province, je photographiai ses nombreux ponts.

 

img_2518-800

1/200 sec; f/4.5; 9.6 mm; 80 ISO           

 

img_2519-800

1/200 sec; f/4.5; 18.2 mm; 80 ISO

 

img_2530-800

1/250 sec; f/4.5; 18.2 mm; 80 ISO

 

img_2533-800

1/250 sec; f/4.0; 10.7 mm; 80 ISO    

 

img_2541-800

1/400 sec; f/4.0; 6 mm; 80 ISO    

 

img_2550-800

1/200 sec; f/4.0; 6 mm; 80 ISO

 

img_2561-800

1/125 sec; f/4.0; 7.5 mm; 80 ISO

 

Vous pouvez voir ces photos sur Flickr dans l'album du Projet Photo 52 ou dans l'abum consacré aux Ponts de la Basse qui contient bien d'autres photos encore.

Projet Photo 33/52, thème et formulaire

Projet Photo 52 sur vivrelaphoto.com

Posté par FUJIIA à 10:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 août 2012

Le calme avant la tempête

Il ne s'agit pas d'un billet commémoratif du drame du 11 Septembre 2001. C'est un retour sur mes impressions. Je n'ai pas été directement touchée par l'attentat. Si je connaissais des personnes vivant à New York et même dans le quartier d'affaires, aucun proche n'en a été la victime.

À l'époque, je travaillais sur les marchés à Los Angeles. Levée tous les matins à 5h30 et à 6h00 pétantes, dehors. Les rues étaient toujours calmes à l'aube. Quelques clochards errants et les fourmis de la société qui s'apprétaient à s'atteler à leurs tâches de jardinage, de ménage, de construction en bâtiment avant les heures brûlantes des journées désertiques du climat californien. En majorité d'origine hispanique, ce sont ceux qui se lèvent tôt pour gagner une misère tout en ayant la peur au ventre quotidienne de se faire expulser du pays.

Mais ce mardi là, tout était plus calme. Ma copine avec qui je faisais les marchés pourrait en être témoin. Le calme absolu. Une atmosphère surnaturelle. Ni le chant des oiseaux ni les cris des criquets. Aucun souffle ne venant faire siffler les feuilles des arbres et des buissons. L'air à la fois très frais et très pur et en même temps lourd et pesant.

SI on prend en compte le décalage horaire, la première tour a du être percutée juste avant que je sorte de chez moi, et l'autre pile à l'heure ou j'ai du insérer mes clefs dans la serrure de la voiture. Mais la plupart des Angelinos dormaient encore et avec eux leurs écrans de télévision et leurs radios; rien de concret ne pouvait laisser présager de l'ampleur de la catastrophe. Ce jour-là peut-être avons nous écouté Fallin' d'Alicia Keys sur le vieux poste de radio du vieux camion.

Ce jour-là on avait oublié les bananes en préparant le camion. On oubliait toujours quelque chose. Quelques fois on pouvait faire sans, mais les bananes, non. On vendait des crêpes. Pas simplement des espèces de pancakes trop épais avec trop de Nutella. Non, des crêpes au froment et des galettes de blé noir. Du sucré et du salé. Il ne manquait que le cidre, aucun alcool n'étant autorisé à la vente sur les marchés.

Les deux crêpes phares étaient bien sûr la Nutella-banane et la California: fraises, bananes, chocolat noir et chantilly. Impossible de faire l'impasse sur les bananes.

Nous voilà donc en chemin vers Torrance, CA. Je ne me rappelle plus quand on a réalisé qu'il nous manquait un ingrédient. Est-ce qu'en voiture on s'est dit "Tiens, tu as pris les bananes?
- Non, et toi?"
Ou est-ce quand on a eu fini de vider le camion qu'on s'en est aperçues?

C'est au supermarché le plus proche* que la caissière tremblotante nous a expliqué les événements. Personne ne connaissait les détails. Tout le monde s'inspéctait, les gens erraient, comme pris d'une folie d'incompréhension. Ce n'était pas possible. On devait se tromper.  Nous étions dans un tableau surréaliste. C'est avec comme seul élément de compréhension la certitude que des avions avaient bel et bien percuté les tours du World Trade Center que nous retournâmes à notre devoir.

Ce jour-là le marché était en ébullition. Les vendeurs faisaient la ronde, chacun à leur tour ou tous en même temps, allant d'un stand à l'autre pour essayer de comprendre un peu mieux. "Mais tu es sûr? J'ai plutôt entendu ça"… Le commérage (en son sens primaire et positif) et l'esprit de groupe si chers aux mondes nomades des marchants ambulants, des forains et autres artistes du Cirque étaient à leur comble. Un mal pour un bien?

 

Note

J'ai d'abord pensé garder mon brouillon pour publier ce billet le 11 septembre. Si j'ai toujours chanté des chansons de Noël en plein été, si j'ai toujours offert des cadeaux seulement quand je pensais à mes bien-aimés, quitte à oublier certains anniversaires, je pense que les célébrations et les commémorations peuvent se faire ailleurs que dans le temps officiellement imparti. C'est vrai pour l'amour et la Saint-Valentin, c'est vrai pour le chocolat à Pâques. C'est vrai aussi pour les morts et la Toussaint. C'est vrai pour les périodes de jeûne, c'est vrai pour aller faire la fête un jour de semaine. C'est vrai pour faire signe à ceux qu'on aime quand le moment est opportun sans culpabiliser le reste du temps.

C'est pourquoi ce billet aujourd'hui correspond à ce moment opportun. Il ne sert à rien d'attendre la date fatidique quand nos oreilles et nos yeux seront bombardés d'images réelles et métaphoriques. La commémoration l'an dernier des dix ans des attentats a été une explosion intrusive dans l'espace temps, comme si le reste du temps on s'en fichait. Comme si la terre ne continuait pas de tourner. Comme si d'autres atrocités ne prenaient pas place ailleurs dans le monde. Comme si le 11 Septembre ne représentait pas une longue liste d'anniversaires sordides. Bien sûr en cette mi-août, il n'est pas anodin que je pense à cet événement dont la date d'anniversaire approche. Les anniversaires sont aussi là pour ça.

Si je publie ce message aujourd'hui, j'aurai toute la place dans mon esprit et dans mon cœur pour penser à mon oncle pour qui, né un 11 Septembre, l'anniversaire a toujours été synonyme de rentrée des classes et aujourd'hui on lui vole encore la vedette à coups d'images macabres.

 

*    Les marchés de plein air en Californie sont presque exclusivement des marchés de producteurs. Les bananes ne poussant pas en Californie, il est normal d'aller les acheter au supermarché. Si ça avaient été les fraises, bien-sûr qu'on les aurait achetées au marché. Peut-être même qu'on les aurait troquées contre quelques crêpes (nostalgie… ).

11 août 2012

Projet Photo 52 - thème 32: Clair Obscur

Comme pour le thème écriture, je me suis laissée porter par le concept de clair obscur, sujet dont j'ai appréhendé la difficulté, mais qui, dès lors qu'on laisse s'exprimer ses instincts (et quelques conseils de Cathy;-)), se révèle être un plaisir à mettre en place…

J'ai ressorti mon 350D, ai du attendre que ma batterie charge, ce qui m'a laissé le loisir de contempler plus sereinement le palmier à ma fenêtre, frappé de quelques rayons violents en une chaude fin d'après-midi.

Pour moi, une photo se dégage clairement de toutes les autres. Saurez-vous trouver laquelle?

Si un clair obscur peut aussi bien être travaillé en couleurs, j'ai choisi à la place de pallier à la frustration qui m'était restée après le thème Noir et Blanc. Ces photos ont été dé-saturées et travaillées en format RAW sur Photoshop.

img_6525traite_raw_800

1/4000 sec; f/2.8; 60 mm; 400 ISO

img_6526traite_raw_800

1/4000 sec; f/3.2; 60 mm; 400 ISO

img_6527traite_raw_800

1/4000 sec; f/3.2; 60 mm; 400 ISO

img_6528traite_raw_800

1/2000 sec; f/3.2; 60 mm; 400 ISO

img_6530traite_raw_800

1/2000 sec; f/3.2; 60 mm; 400 ISO

img_6533traite_raw_800

1/4000 sec; f/3.5; 60 mm; 400 ISO

 


Projet Photo 33/52, thème et formulaire                              À voir sur Flickr
Projet Photo 52 sur vivrelaphoto.com

 

Edit:
J'ai oublié de préciser que j'ai pris ces photos dans le but de les présenter en noir et blanc. J'ai donc essayé de voir les forts contrastes de luminosité en mettant de côté les contrastes de couleur, ce qui est un exercice difficile quand on en a pas l'habitude. D'autre part, ce n'est qu'en regardant les données exif que je me suis rendue compte que je n'avais pas vérifié mes ISO. Je comprends mieux pourquoi toutes ces photos manquent de netteté. Quand on se ballade d'un appareil à un autre il faut aller chercher plus loin les bonnes habitudes!

Posté par FUJIIA à 11:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 août 2012

Gelée de mirabelles

img_2276-800

 

C'est lors d'un trop court séjour à Aix-en-Provence début juillet que j'ai eu l'occasion de ramener un peu plu d'un kilo de mirabelles. Une partie a été mangée telle quelle, mais au fur et à mesure des jours qui ont suivi, j'ai bien vu qu'il fallait les utiliser autrement, et vite! Depuis le temps que je voulais m'essayer à l'art de la conservation, j'optai pour une confiture.

 

img_2210-800

 

Il y a une longue tradition de confitures dans ma lignée paternelle, mais n'ayant pas un jardin à moi, je n'ai que rarement de très grosses quantités de fruits, du moins assez pour avoir besoin de faire des conserves. Comme les mirabelles coûtent en plus très cher et je n'en achète jamais, le bonheur n'en fut que multiplié.

 

img_2212-800

 

Il y a quelques années de ça, je recopiai sur une feuille volante ces secrets de grand-mère, tout ce qu'il faut savoir pour non seulement réussir sa confiture, mais en apprécier toutes les étapes. Ces secrets n'ont en fait rien de ce que je laisse entendre puisque mes grand-parents enseignants puisaient leur savoir dans les livres et ici, en l'occurence, un livre jauni et déchiré de la bonne ménagère, une bible, une valeur sûre.

 

img_2219-800

 

Il y est question de grand lissé, de perlé, de grand perlé, de petit boulé, de soufflé, de grand soufflé et enfin des cassé et grand cassé. Il s'agit en fait des différents stades d'un sirop, ou comment les reconnaître sans termomètre sophistiqué.

S'ensuit une recette générique de gelée de groseille et une autre de confiture de fraises entières.

 

img_2220-800

 

Petite, je n'aimais pas du tout la confiture, seulement la gelée. Les morceaux me dégoûtaient et il parait que mon grand-père faisait même des gelées de fraises et de framboises rien que pour moi. Enfant gâtée, je vous dis! Autant vous dire que les fruits confits ne sont pas vraiment mon truc non plus.

 

img_2284-800

 

Vous pourrez avoir raison si vous me dites que c'est dommage de ne pas avoir laissé mes mirabelles entières, mais pour une fois, c'est moi qui décide exactement de ce que contiendront mes petits pots. Je décidai de faire une gelée et optai pour la recette simplicime du Larousse des Confitures, le jus de pomme en moins, tout simplement parce que je n'en avais pas. J'ai eu peur que la pomme soit nécessaire à la gélification, mais non. J'ai même pu tester l'efficacité du test de l'assiette froide, et vraiment, ça marche!

 

img_2286-800

 

La recette pour environ 6 pots de confiture:

❧ 1,2 kg de mirabelles, soit 1 kg net
❧ le même poids de sucre que de jus obtenu (soit si je me rappelle bien environ 700 g pour moi)
❧ le jus d'un petit citron

Déroulement:

❧ Rincer les fruits et les mettre entiers dans une casserole. Couvrir d'eau. Porter à ébullition et faire cuire une vingtaine de minutes à feu doux. Les miens ont éclaté très vite, mais au besoin appuyer légèrement avec une écumoire pour les faire s'éclater.

❧ Verser le tout dans un tamis et laisser le jus s'écouler dans un récipient trois à quatre heures. Peser le jus de mirabelles et préparer le sucre.

❧ Verser les jus de mirabelle, de citron et le sucre dans une bassine à confiture, ou, à défaut, dans une grande casserole à fond épais, et porter doucement à ébullition en remuant pour faire se dissoudre le sucre. Écumer et laisser cuire à feu vif une dizaine de minutes jusqu'au point de gélification.

❧ Vérifier la cuisson avec une assiette froide ou un thermomètre à sucre et retirer du feu. Mettre en pots et laisser refroidir à l'envers.

La méthode de l'assiette froide:

J'ai constaté que c'était une technique très répandue sur le web, mais c'est du génie! Je dois le partager avec ceux qui ne connaîtraient pas! Il suffit de mettre une assiette (deux, même, pour les débutants comme moi) au réfrigérateur. Pour vérifier la cuisson de la gelée, il suffit d'en déposer une goutte sur l'assiette. Si ça reste liquide, c'est que c'est trop tôt, si ça prend, c'est que c'est bon. Il n'y a pas de risque de sur-cuisson, sauf que le goût du fruit va s'atténuer si on laisse trop longtemps.

 

 

Posté par FUJIIA à 00:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 août 2012

Un peu plus sur moi sur Vivre la Photographie

Petite surprise en me levant ce matin. Ça y est, l'interview est tombée. Je suis heureuse de désormais faire partie intégrante du projet photo 52 sur vivrelaphoto.com.

Pour lire l'interview, c'est ici: clic

Posté par FUJIIA à 11:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 2012

Projet Photo 52 - thème 31: Vacances


Toutes les excuses sont bonnes pour donner l'impression d'être en vacances. Il suffit d'un beau dimanche ensoleillé en bord de mer. Trempette des pieds, ombres sur l'eau et pour finir, une carte postale!

img_2472-800
1/250 sec; f/4.0; 6 mm; ISO 80

img_2476-800
1/160 sec; f/4.0; 6 mm; ISO 80  

img_2490-800
1/1000 sec; f/4.0; 6 mm; ISO 80    

Projet photo 52 sur Flickr (clic)

   
   
   
   

Posté par FUJIIA à 22:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,