17 avril 2012

Alomo bitters and chocolate chips

img_6298traite_raw00_680

Mon tout premier souvenir réel en cuisine remonte à avant mes sept ans. C'est la fabrication d'un gâteau au chocolat pour Noël avec mon Papy. C'est surtout l'acte délicat d'utiliser un pochoir pour saupoudrer dessus du sucre glace. Ça a du être une parenthèse entre deux grandes ères de cake aux fruits confits (la deuxième étant toujours en cours). Sinon, une vidéo que je n'ai jamais vue traîne quelque part dans laquelle on me voit, trop jeune pour marcher ou parler, mais un couteau à la main et en train de me découper des quartiers de pomme. Honnêtement je n'y crois pas trop, je doute de la fiabilité du témoin. Les années qui ont suivi j'ai masterisé l'art de la mousse au chocolat, du apple crisp, mais les cookies ont toujours été un échec. Ben oui, je pense que Môman et Frérot pourront en être témoin. On les sortait du four quand ils semblaient cuits, donc ils continuaient de brunir sur la plaque encore chaude. Il n'y a pas eu tant de tentatives, mais le résultat a toujours été le même. Les recettes des cookies et du crumble venaient du livre The Joy of Cooking, tandis que la mousse était cent pour cent emballage Nestlé desserts. Pour le sucré, c'est tout. En salé, mon frère et moi aimions tous les deux cuisiner et nous battions pour réussir les meilleurs œufs brouillés.  Ensuite il y a une période obscure pendant laquelle, quand on rentrait déjeuner avec ma coupine S et qu'on n'avais pas le temps de cuisiner, on mangeait des spaghetti crus au nutella. L'âge bête.

Récemment j'ai eu une envie de cookies et dans ma petite province, si je ne veux pas en manger des Made In Lu, j'ai plutôt intérêt à les faire moi-même… Donc je vais sur le site The Joy of Baking, vérifie que la recette ressemble bien à celle de mon souvenir, c'est le cas, je me lance. La recette préconise l'ajout de vanille. J'ai en ma possession un alcool gentiment offert par le frérot qui habite à Accra, Ghana. Il m'a dit texto: "C'est un peu dégueu donc il faut le boire avec beaucoup de coca!". Quelle gentille attention!! C'est du bitters (liqueur amère?), ou plus précisément, Alomo bitters (notez que c'est le premier élément de la liste alphabétique des bitters du monde). Comme il est courant de mettre du rhum, de l'armagnac, du cognac, même de la bière dans diverses préparations pâtissières et que le chéri et moi aurons bien du mal à terminer la bouteille, je tente de faire des chocolate chip cookies à l'arôme de Alomo bitters! L'alcool se dissipe à la cuisson et seul le goût amer-sucré de la liqueur reste en bouche dans le produit final, mais c'est quand-même et surtout le chocolat qui en ressort!

Ingrédients

225 g de beurre, à T° ambiante (oui, vraiment, il doit être mou!!)
250 g de sucre
2 œufs
300 g de farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
250 g de pépites de chocolat
5 cl de liqueur Alomo bitters

Préparation

Pour environ 3 douzaines de biscuits. Préchauffer le four à 190°C.

Dans un grand bol, fouetter le beurre quelques minutes. Il doit avoir une consistance crémeuse. Ajouter le sucre, continuer de fouetter pour obtenir une consistance mousseuse. Ajouter en mélangeant un œuf puis l'autre.

Dans un plus petit bol, mélanger la farine, la levure et le sel. Ajouter à l'appareil aux œufs en fouettant. À mi chemin, ajouter le chocolat.

J'ai fait plusieurs essais pour la taille, et je recommande de faire des boules de la taille d'une petite boule de glace, que l'on place sur une plaque couverte de papier sulfurisé bien espacées. Si, comme moi, vous n'avez qu'une plaque, et si en plus votre pâte est très (trop) molle, réservez-la au réfrigérateur en attendant de faire la prochaine fournée. Vous pouvez même en congeler, mais il faudra alors prendre soin de congeler les boules de pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé, puis mettre les boules dans un sac de congélation. Elles seront alors prêtes à cuire sans décongélation (note pour la prochaine fois, quadrupler la recette!!!).

Cuire 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les contours des biscuits soient dorés. Laisser refroidir complètement sur une grille.

           2012-03-11 20

 

Posté par FUJIIA à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,