18 juillet 2013

Artifices

Artifices comme ces photomontages, artifices comme ces feux sur la mer, artifices comme cette lumière vive. Artifice.

gran angle 800

love copy 800

 

 


02 mars 2012

Projet Photo 52 - thèmes 8 et 9: Lumière, Trois

Je commence par le thème 9: trois. (pour ceux que ça ennuie, lire seulement après l'image)

Quelle embrouille dans les chiffres! D'abord on entre dans le mois de mars, un plus deux du douze de 2012, ça fait trois. Si on rajoute un zéro à côté du trois, c'est mon nouvel âge. Le thème neuf, c'est trois fois trois.Trois est le plus petit nombre premier, pour ce qui est des maths, Wikipedia en a tout un rayon. Si je me lance dans la graphie de ce chiffre, je serais toujours en train d'écrire le 2 mars 2013.

Nombre de civilisations ont des mythes sur les chiffres et considèrent plus particulièrement le chiffre trois. Dans une démarche aussi philosophique que religieuse, le trois, c'est la perfection. On pense bien sûr à la sainte trinité du dogme chrétien. La troisième voix est celle du médiateur dans le conflit d'idée entre deux personnes ou groupes.

Nous comptons trois dimensions dans notre univers, trois couleurs primaires. Trois marches du podium, trois âges de la vie, trois mousquetaires, haut comme trois pommes. Pour ceux qui, comme moi, ont wiki-étudié l'imagerie du chiffre trois, ils reconnaîtront la synthèse simpliste que j'essaie d'écrire.

J'en conclus que d'une certaine manière, trois, c'est la totalité, la perfection, un point de départ sur une réflexion de l'Homme sur la vie, la terre, les choses… Un début de réflexion sur l'art. L'art étant en partie une manière d'exprimer la vie. L'art, celui qui dure dans le temps, fait souvent référence à d'autres formes d'art, la peinture dans la littérature, la poésie dans la musique, la photographie dans le cinéma ne sont que quelques exemples.

Et moi dans tout ça? Je me suis lancée dans un projet de photo. Je veux qu'il reste un projet de photo. Avec toutes les influences que je peux y inclure. Moi qui ne suis vraiment pas quelqu'un de spirituel, je me trouve forcée de réfléchir quand on annonce un  thème tel que "Trois". Et comme je suis un peu artiste sur les bords, sans être Une artiste, ladite réflexion se penche naturellement sur le rapport entre l'humain, ses mythes, et l'art.

Tout ça peut paraître bien prétentieux au vu de la photo que je présente. Elle est légère. On peut être philosophe et ne pas se prendre trop au sérieux! Réfléchir et voir la vie au second degrés!

Ma première intention fut la suivante:
—Fabriquer un "trois" (dessin, sculpture…)     …………     1° œuvre
—Photographier ledit "trois"     ………………………...…     2° œuvre            (quand je dis œuvre,
—Retoucher, voire repeindre le "trois" photographié  …     3° œuvre      je veux dire ouvrage, hein!!?)

Ici, la photo est un des outils de la représentation de la réflexion autour du chiffre trois.

Prétentieux, certes. Compliqué surtout. J'ai cherché à simplifier au maximum, car après tout, une image par semaine, on ne peut pas faire des miracles, il faut garder de l'énergie pour faire durer le plaisir pendant un an!

Pour répondre à certaines questions, bien que j'essaie de ne pas trop révéler ma vie privée, il est un grand enfant qui me sert d'amoureux, mais ensemble, nous n'en avons pas. Tous les jouets ou figurines que je montre en photo ne sont que des symptômes de névrose infantile (c'est grave, docteur?), ou parfois (mais beaucoup plus rarement) ils appartiennent simplement aux deux monstres que je considère comme mon p'tit neveu et ma p'tite nièce (monstre, c'est affectueux, hein!!?).

Si vous m'avez suivi jusque là, vous méritez bien de voir la photo!!!!!

Trois (fois trois)-800

J'ai ressorti mon Canon EOS 350D, je crois que j'ai la palme du plus vieux reflex Canon à trois chiffres. Je ne l'avais pas du tout mis aux oubliettes, rassurez-vous! C'est simplement que j'ai depuis peu un compact qui permet tous les réglages manuels, que je peux emporter dans mon tout petit sac à main (je peux pas vraiment fermer le sac, mais bon!…). Mais parfois, le piqué de l'image d'un reflex me manque, mais surtout, ce qui me manque, c'est mon objectif macro 60mm. Si je l'aime, ce n'est pas pour son bokeh. Je suis très myope et la macro, ben c'est comme ça que je vois le monde!!!! Pour info, j'ai fait des essais à f16, f32, mais un objectif macro, c'est un objectif macro et impossible de mettre les trois tortues sur des plans différents si je veux que les trois soient nettes. Donc, tant qu'à faire, je reviens à f2.8 et je baisse les ISO un p'tit coup! Changer de classe d'appareil, c'est aussi changer ses habitudes.

Les trois photos ont été prises au même endroit. Une étagère blanche contre un mur blanc. Pour les deux premiers clichés, les trois uniques feuilles de feutrine que je possède (on sait jamais, si je veux coudre un truc!), une bleue, une verte, une grise.

Voilà, je raconte bien assez ma vie comme ça, sacré projet photo 52!

 

Thème 8: Lumière

IMG_0844-680

La ville scintille de mille éclats, mais je dois suivre la cadence de ma môman qui marche devant. Je prends coute que coute des photos tout en galopant, la molette au cran "auto". Le cadrage n'est pas au top ici, "peut faire mieux", comme m'ont toujours dit tous les profs. Je choisis cette photo pour sa pertinence au thème. Je doute d'un truc. Si j'avais attendu cinq minutes que le lampadaire s'allume, son ombre aurait-elle filé?

Voir les autres photos que j'ai retenues dans mon album PP52, ou encore, jeter un coup d'œil à l'album Paris sera toujours Paris

Posté par FUJIIA à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,