21 mai 2012

Fraises Cléry et pain perdu

img_6439traite_raw00_680

Revoilà une édition du concours Belles Assiettes Belles Recettes. Encore de la vaisselle à gagner qui n'irait pas du tout pour me déplaire, le joli bol blanc qui mérite d'être vu en plus gros plan. Pour gagner, il suffit de présenter des fruits et/ou légumes de saison dans une assiette blanche. Certes, l'assiette est bordée de bleu, mais c'est surtout le blanc qui fait ressortir les fraises, non?

Sinon, en dessous des fraises, c'est du pain perdu fait avec du pain aux œufs challah, dont la recette sera accessible sur le blog à partir du 27 mai.

Les seules fraises françaises que je trouve en ce moment sont les cléry, ce qui me convient, puisqu'elles sont super bonnes. J'ai eu des mauvaises surprises avec des gariguettes, qui sont pourtant sensées être meilleures (enfin je crois, je dis peut-être des bêtises). Les mara des bois, c'est pas pour tout de suite, mais bien sûr, dans la catégories des fraises "cultivées", ce sont mes préférées.

img_6448traite_raw00_680

Petite salade de fraises:

❧ Couper les fraises en petits morceaux
❧ Les arroser de jus de citron
❧ Ajouter un petite cuiller à soupe de cassonade, plus ou moins ou pas du tout selon la qualité des-dites fraises.
❧ Mélanger. Réserver au frais ou manger immédiatement.

Pain perdu:

❧ Ce qu'il reste d'un pain qui commence à rassir
❧ Un œuf et juste assez de lait pour imbiber toutes les tranches de pain
❧ Quelques cuiller à soupe de sirop d'agave
❧ Huile (j'ai utilisé de l'huile d'olive, ce qui m'a paru un peu bizarre, mais je le recommande!)
❧ Pour la confection du pain perdu, il existe des milliers de recettes sur la toile, et c'est pas sorcier, donc je m'abstiens.
❧ Sucre glace pour décorer
❧ Et bien sûr, une petite douceur de fruits de saison, "à la mode", comme dans les "diners" américains. Il ne manque que la boule de glace à la vanille.

Je participe donc, comme on l'aura compris, au concours suivant:

 

 

 

Posté par FUJIIA à 20:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


15 mars 2012

nouilles chinoises, romanesco et bacon

Flattée de savoir que mes posts ne passent pas inaperçus, et même que mes études folles du goût ont inspiré, je continue dans ma lancée. Même s'il est sage de savoir s'arrêter, mon blog n'est pas une table de black jack! Alors j'y vais!

Toujours dans l'optique de maximiser l'ampleur du goût, son intensité, mais avec un minimum d'ingrédients, je choisis trois éléments dont les saveurs respectives correspondent à ce que j'ai en tête ce jour là. Ça peut paraître saugrenu ou au contraire évident. Je n'en sais trop rien. Ce que je peux dire, c'est que le plat était un peu sec. En même temps, il aurait suffit d'un peu plus (le double) de chou et c'aurait été farpait! Mais au prix du chou romanesco, bio de surcroît, on se contente de nouilles qui remplissent le ventre. Pas très diététique, tout ça…

J'ai trouvé un bon moyen de cuire le bacon lors du défi des Daring Bakers sur la mousse de sirop d'érable dans un contenant comestible. Il s'agissait de le cuire à l'extérieur d'un moule pour former une coupelle. La coupelle, c'est un peu compliqué, ça prend du temps, même si ça en jette, faut le dire! Mais à ce moment là j'ai compris que je pouvais cuire mon bacon dans le four, sur une grille, de manière à ce que les graisses coulent au fur et à mesure qu'elles fondent, de ce fait, minimisant leur quantité dans le produit final. Le résultat est un bacon croustillant comme j'aime!! À égoutter sur un essuie-tout quand-même à la sortie du four.

Rassurez-vous, je n'achète que très rarement du bacon, mais parfois, sûrement du fait de mes origines à moitié américaines, j'ai des envies insatiables! Toujours en tant qu'américaine, je suis aussi douée pour le multi-task, terme à inclure absolument dans un CV, au moins pour montrer qu'on le connaît. Un(e) multitasker est une personne polyvalente, mais avec une connotation d'avoir les capacités d'être très fort pour faire plusieurs choses en même temps.

Bref, tout ça pour dire que j'adore diviser mon four pour faire plusieurs choses en même temps! Pour certaines personnes, c'est une évidence! Moi, quand je le fais, j'en suis très fière. Vous noterez que je devrais peut-être nettoyer la porte du four, ou demander à l'homme de le faire! L'intérêt d'un blog et plus précisément des photos, c'est que ça permet de mettre en lumière ce genre de défauts!

Donc, j'utilise dans mon four la même méthode pour rôtir mes légumes que pour les griller sur mon grill en fonte (et accessoirement au barbeuk, si j'en avais un!). Cette recette de courgettes grillées est une des plus consultées sur mon humble blog. Et ce, grâce notamment (seulement) au site des foodies que je ne fréquente plus. Il faut bien huiler le légume et bien le saler, mais faut pas pousser, faut pas que ça baigne dans l'huile non plus, hein! Et on enfourne.

Le bacon, c'est fait, le chou, c'est fait… Pour les nouilles, je suis beaucoup moins sûre de moi. Pourtant, depuis toute petite, je suis la goûteuse de service, celle qui dit toujours "encore une petite minute" et à qui on sert un verre de vin, erreur! Rassurez-vous, petite, c'était la grenadine, mais le sucre avait sans doute un effet pervers aussi. Toujours est-il qu'un italien qui rabâche toujours que les français ne savent pas cuire les pâtes était toujours étonné de l'al dentitude de ce qu'il trouvait sous la dent chez moi. Je vous l'accorde, c'était un italien fort de préjugés! Passons…

Les nouilles chinoises, c'est pas que c'est différent, mais comme pour les cappellini, le moment où la pâte est al dente est très court, elle passe très vite de l'état de crousti-dure à celui de bouillie. Et comme je n'ai pas tellement l'habitude de ladite nouille de blé dur (jusque là c'est tout pareil) aux extraits de crevette (ou de sauce de poisson, je ne sais pas trop), je ne suis pas sûre de la quantité d'eau à mettre, ainsi que celle de pâtes. De plus, elles sont le plus souvent sautées au wok avec d'autres ingrédients après cuisson à l'eau, alors que moi, je les ai servies telles quelles. Le résultat était collant, ce qui en soi ne me déplaît pas, mais j'ai été obligée de les tronçonner pour avoir des blocs distincts.

Rien d'autre, du gomashio fraîchement préparé, au cas où ça manquerait de goût, mais pas utilisé, c'est tout. À une prochaine fois pour plus d'expériences bizarres!!

img_0914-680

img_0915-680

img_0916-680

img_0917-680

 

Posté par FUJIIA à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

27 janvier 2012

Daring Bakers: Back to basics: Scones (aka biscuits)

IMG_0420-01-680

Audax Artifex was our January 2012 Daring Bakers’ host.. Aud worked tirelessly to master light and fluffy scones (a/k/a biscuits) to help us create delicious and perfect batches in our own kitchens!

So I would like to start by thanking Audax for challenging us to bake something relatively simple in this post-holiday time of unkept resolutions. I didn't wait untill January to think to myself that I should be more serious about making the pastries every month. So today, I gladly present my little scones, I will call them biscuits (or maybe even bisquits) (as the anglophone part of me is from California), that were easy enough to make to let me worry about other resolution-type issues.

I only made one batch, and made it as simple as can be. But now I know how easy and fast it is to have them on my table, so the most important part is done (now I kinda wanna make what Americans call scones, otherwise known as rock cakes). I really had no idea about the denominations of these teatime delights, and was a little shocked at my ignorance, but am now aware what to look for in non American English language websites! Again, thank you Audax.

Audax Artifex était notre hôte des Daring Bakers pour le mois de Janvier 2012. Aud s'est donné à fond pour masteriser un scone (ou biscuit pour les américains) à la fois léger et moelleux pour nous aider à créer de parfaites et délicieuses fournées dans nos propres cuisines!

J'aimerais commencer en remerciant Audax de nous défier de préparer quelque chose de relativement simple en ces temps post-fêtes de résolutions non tenues. Je n'ai pas attendu le mois de janvier pour me dire que je devrais être plus sérieuse dans la réalisation de mes défis mensuels. Alors aujourd'hui, je présente fièrement mes petits scones que j'appellerai "bicuits" ou encore bisquits (ma moitié anglophone vient de Californie), qui étaient juste assez simples à réaliser pour me permettre de penser à d'autres types de résolutions.

Je n'ai fait qu'une fournée et l'ai faite aussi simple que possible. Maintenant que je sais à quel point c'est facile et rapide de les avoir sur ma table, le plus dur est fait (maintenant j'ai envie de faire ce que les Américains appellent des scones et que les autres anglophones appellent rock cakes). Je n'avais réellement aucune idée de ces histoires de dénomination et fus pour le moins choquée de mon ignorance, mais maintenant je sais quoi chercher dans des sites anglophones non américains! Encore merci, Audax.

IMG_0416-01-680

I made the recipe exactly as is, my new habit lately. I'm still quite the daring baker (in my dreams!!). Rather than focusing on nutritional balance, I try to focus on white balance and exposure. Have this simple treat with an exquisite chocolate/almond spread or home made or cottage industry jam.

J'ai réalisé la recette telle quelle, ma nouvelle habitude ces derniers temps. [je vais maintenant tenter de traduire des jeux de mots] Plutôt que de penser à la balance nutritionelle, je me dirige plutôt sur la balance des blancs et l'exposition. [Non, décidémént, en Français, c'est beucoup moins drôle] Mangez cette simple gourmandise avec un festin de chocolat et amandes à tartiner ou avec une confiture maison ou artisanale.

IMG_0421-01-680

IMG_0424-01-680

IMG_0414-01-680

Basic Scones (a.k.a. Basic Biscuits) recipe:


Servings: about eight 2-inch (5 cm) scones or five 3-inch (71⁄2 cm) scones Can be doubled

Ingredients
1 cup (240 ml) (140 gm/5 oz) plain (all-purpose) flour
2 teaspoons (10 ml) (10 gm) (1/3 oz) fresh baking powder
1⁄4 teaspoon (11⁄4 ml) (11⁄2 gm) salt
2 tablespoons (30 gm/1 oz) cold grated butter (or a combination of lard and butter)
Approximately 1⁄2 cup (120 ml) cold milk (Optional 1 tablespoon milk, for glazing the tops of the scones)

Directions:
1.    Preheat oven to very hot 475°F/240°C/gas mark 9.
2.    Triple sift the dry ingredients into a large bowl. (If your room temperature is very hot
refrigerate the sifted ingredients until cold.)
3.    Rub the frozen grated butter (or combination of fats) into the dry ingredients until it resembles
very coarse bread crumbs with some pea-sized pieces if you want flaky scones or until it
resembles coarse beach sand if you want tender scones.
4.    Add nearly all of the liquid at once into the rubbed-in flour/fat mixture and mix until it just
forms a sticky dough (add the remaining liquid if needed). The wetter the dough the lighter
the scones (biscuits) will be!
5.    Turn the dough out onto a lightly floured board, lightly flour the top of the dough. To achieve
an even homogeneous crumb to your scones knead very gently about 4 or 5 times (do not press too firmly) the dough until it is smooth. To achieve a layered effect in your scones knead very gently once (do not press too firmly) then fold and turn the kneaded dough about 3 or 4 times until the dough has formed a smooth texture. (Use a floured plastic scraper to help you knead and/or fold and turn the dough if you wish.)
6.    Pat or roll out the dough into a 6 inch by 4 inch rectangle by about 3⁄4 inch thick (151⁄4 cm by 10 cm by 2 cm thick). Using a well-floured 2-inch (5 cm) scone cutter (biscuit cutter), stamp out without twisting six 2-inch (5 cm) rounds, gently reform the scraps into another 3⁄4 inch (2 cm) layer and cut two more scones (these two scones will not raise as well as the others since the extra handling will slightly toughen the dough). Or use a well-floured sharp knife to form squares or wedges as you desire.
7.    Place the rounds just touching on a baking dish if you wish to have soft-sided scones or place the rounds spaced widely apart on the baking dish if you wish to have crisp-sided scones. Glaze the tops with milk if you want a golden colour on your scones or lightly flour if you want a more traditional look to your scones.
8.    Bake in the preheated very hot oven for about 10 minutes (check at 8 minutes since home ovens at these high temperatures are very unreliable) until the scones are well risen and are lightly coloured on the tops. The scones are ready when the sides are set.
9.    Immediately place onto cooling rack to stop the cooking process, serve while still warm.

Basic Scones (a.k.a. Basic Biscuits) recette:

Pour environ 8 scones de 5cm (2 pouces) ou 5 scones de 7 ou 8 cm (3 pouces)

Ingrédients
140 g de farine
2 cc de levure chimique (10 g, ≈ 1 sachet)
1/4 cc de sel fin
2 noisettes (30 g) de beurre froid (ou un mélange de beurre et de saindoux)
environ 120 ml de lait (+ 1 CS pour dorer le dessus, optionel)

Préparation
1.     Préchauffer le four à 475°C (chaud chaud!!)
2.     Passer la farine, la levure et le sel trois fois au tamis (pour aerer et pour bien mélanger)
3.     Malaxer le beurre du bout des doigts dans le mélange d'ingrédients secs jusqu'à obtention d'une consistance de chapelure épaisse si vous voulez des scones friables ou de sable épais si vous voulez des scones moelleux.
4.     Ajouter presque tout le lait d'une traite et mélanger jusqu'à obtention d'une pâte collante (rajouter du lait si besoin). Plus la pâte sera humide, plus les scones seront légers.
5.     Abaissez la pâte sur une surface légèrement farinée. Farinez aussi légèrement le dessus du pâton. Pétrir rapidement sans trop appuyer puis plier la pâte et pétrir trois ou quatre fois jusqu'à ce que la pâte soit lisse.
6.     Étaler la pâte avec les doigts pour obtenir un rectangle d'environ 15x10 cm sur 2cm d'épaisseur. Fariner un emporte-pièce de 5cm de diamètre et découper environ six ronds. Remanier les déchets de découpe pour faire les deux ronds restants (ces deux scones ne seront pas aussi légers et moelleux).
7.     Placez les ronds près les uns des autres et qui se touchent pour avoir des côtés moelleux, ou plus espacés pour avoir des côtés croustillants.
8.     Enfourner environ dix minutes, en vérifiant la cuisson au bout de huit minutes, on ne sait jamais. Ils doivent avoir bien levé et le dessus doit être légèrement coloré.
9.     Les mettre à refroidir sur une grille, servir encore chaud.

Posté par FUJIIA à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2011

Asperges en genre et en nombre

IMG_533916_500

Voici une humble recette, si on peut le dire ainsi, qui illustre la modeste déclinaison que j'ai faite des asperges de Madame Monique. Madame Monique et ses légumes me manquent, je n'ai pas pris le temps d'aller les voir au marché cette semaine.

Au pic de la saison des asperges, elle me proposa une des bottes dont personne ne voulait. "Vous comprenez, elles sont moins chères, mais elles sont bio, tordues et inégales, alors..." Ah, mais moi je les veux bien, ces vilaines bêtes, répliquai-je.Les_bottes_d_asperges_680
De retour chez moi, je trie ma botte et la sépare en deux tas. Je ferai griller les plus fines et cuirai les plus grosses à la vapeur. Elles avaient beau être bio et locales, mes asperges, elles n'étaient pas bien fraîches pour autant, déjà durcissant trop à mon goût. Ce n'est pas cette fois-ci que je retrouverai le plaisir des asperges que l'on a déterré soi-même,ou plutôt, assise sur la balançoire, regardé son pôpa les déterrer de loin!. Mais pourquoi comparer, elles étaient pochées, servies avec une simple vinaigrette et surtout elles étaient blanches.

IMG_532414_500

Oui, je suis une obsédée de l'épluchure d'asperge! Pour une raison qui me dépasse cela me fascine. Il n'est pas une fois ou je n'ai pas fixé longuement mon monticule de tagliatelles brillantes et vertes, quelques fois je les ai prises en photos. C'était le cas cette fois-là. Gare à celui qui osera me dire qu'il n'est pas nécessaire d'éplucher les asperges, me privant de tant de plaisir!

Voici les asperges cuites à la vapeur dans un panier en bambou les contenant à peine. Comme pour les spaghetti, j'ai du attendre qu'elles se ramollissent un peu pour les enrouler dedans; preuve qu'elles n'étaient pas si fraîches, n'est-ce pas? C'était une expérience, une grande première pour moi, et surtout une grande réussite. Pour ceux qui auraient une batterie de cuisine plus sophistiquée, je conseille vivement la cuisson vapeur! Servir avec la sauce habituelle, pour moi, c'est bien souvent la vinaigrette à la moutardeAsperges_vapeur_680

Pour la suite j'ai saisi les asperges les plus fines, un peu trop peut-être, sur un grill en fonte. Pour cela, les enrober d'une fine couche d'huile d'olive et les saler généreusement. Au barbeque c'est encore mieux!
Ajouter avec ça deux belles poignées de fèves fraîches décortiquées, prévoir large, le rendement de la fêve est semblable à celui des épinards! Bref, écosser les fèves, les faire bouillir à l'eau salée. Retirer la seconde peau ou pas. Elle se mange, mais c'est quand-même meilleur sans, c'est encore une question de rendement. Il a fallu qu'on m'en serve dans un restaurant pour accepter l'idée.

IMG_529911_500

Faire dorer à la poêle vite vite vite un oignon nouveau, puis rajouter les fèves et enfin les asperges grillées. Ajouter de la crème, saler, poivrer. Pendant ce temps, cuire des tagliatelles dans beaucoup d'eau bouillante, ajouter un filet d'huile d'olive, mélanger, puis remettre les pâtes avec les légumes et la crème et servir immédiatement.tagliatelles_vertes_680


Posté par FUJIIA à 17:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 mai 2011

Clafoutis aux cerises

IMG_562314_500

Hier pour la première fois je suis tombée sur une recette que j'ai pu et j'ai exécutée le jour même. C'est l'avantage d'avoir déjà sous la main tout ce qu'il faut sauf la rhubarbe. Chez moi ce sont les cerises qui abondent encore en ce moment. Donc, aussi classique que cela puisse paraître, j'ai fait un clafoutis aux cerises. Mon enfance a été bercée par ce dessert que je n'ai jamais aimé. Même avec les cerises du jardin. Ce coup-ci, c'est l'auteure du blog Beau à la Louche qui m'a mise l'eau à la bouche en parlant de la consistance particulière de son clafouti un peu flan. Je n'aime pas non plus le flan, mais mon chéri, oui. Je suis néanmoins satisfaite de mon dessert qui a été englouti en un rien de temps.

IMG_560510_300

Clafoutis aux cerises légèrement revu (tiré du Mi clafoutis, mi flan à la rhubarbe):

Pour environ 6 parts:
2 œufs
50 g de cassonade
60 g de farine
125 ml de lait écrémé
125 ml de crème entière
2 poignées de cerises, environ 250 à 300 g

IMG_561412_500

Dénoyauter les cerises facilement en les coupant en deux.

Préchauffer le four à 180°C

Fouetter les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse., ajouter la farine, bien mélanger jusqu'à obtention d'un mélange homogène.

Ajouter la crème et le lait, mélanger encore.

Verser dans un plat allant au four, ajouter les cerises, cuire au four 35 minutes à 180°C. Laisser complètement refroidir avant de mettre au frigo. Manger froid.

IMG_561813_500

IMG_562515_500

 

Posté par FUJIIA à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,