21 mai 2012

Fraises Cléry et pain perdu

img_6439traite_raw00_680

Revoilà une édition du concours Belles Assiettes Belles Recettes. Encore de la vaisselle à gagner qui n'irait pas du tout pour me déplaire, le joli bol blanc qui mérite d'être vu en plus gros plan. Pour gagner, il suffit de présenter des fruits et/ou légumes de saison dans une assiette blanche. Certes, l'assiette est bordée de bleu, mais c'est surtout le blanc qui fait ressortir les fraises, non?

Sinon, en dessous des fraises, c'est du pain perdu fait avec du pain aux œufs challah, dont la recette sera accessible sur le blog à partir du 27 mai.

Les seules fraises françaises que je trouve en ce moment sont les cléry, ce qui me convient, puisqu'elles sont super bonnes. J'ai eu des mauvaises surprises avec des gariguettes, qui sont pourtant sensées être meilleures (enfin je crois, je dis peut-être des bêtises). Les mara des bois, c'est pas pour tout de suite, mais bien sûr, dans la catégories des fraises "cultivées", ce sont mes préférées.

img_6448traite_raw00_680

Petite salade de fraises:

❧ Couper les fraises en petits morceaux
❧ Les arroser de jus de citron
❧ Ajouter un petite cuiller à soupe de cassonade, plus ou moins ou pas du tout selon la qualité des-dites fraises.
❧ Mélanger. Réserver au frais ou manger immédiatement.

Pain perdu:

❧ Ce qu'il reste d'un pain qui commence à rassir
❧ Un œuf et juste assez de lait pour imbiber toutes les tranches de pain
❧ Quelques cuiller à soupe de sirop d'agave
❧ Huile (j'ai utilisé de l'huile d'olive, ce qui m'a paru un peu bizarre, mais je le recommande!)
❧ Pour la confection du pain perdu, il existe des milliers de recettes sur la toile, et c'est pas sorcier, donc je m'abstiens.
❧ Sucre glace pour décorer
❧ Et bien sûr, une petite douceur de fruits de saison, "à la mode", comme dans les "diners" américains. Il ne manque que la boule de glace à la vanille.

Je participe donc, comme on l'aura compris, au concours suivant:

 

 

 

Posté par FUJIIA à 20:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


24 juin 2011

repas végétarien: salade de haricots verts et omelette aux légumes rotis

IMG_570710_500
En guise d'apéro, ce qui reste de bâtons de carottes d'hier. Je picore tandis que je me prépare mon déjeuner.

IMG_571512_500
La vendeuse m'a dit de manger le vert en salade, c'est ce que je vais faire.

IMG_571813_500
Je me coupe un tronçon.

IMG_571914_500
Comme c'est joli!

IMG_572719_500
De l'échalote aussi.

IMG_573423_500
Les haricots ne sont pas des restes, je les ai cuits exprès la veille, ben oui, faut se faire plaisir dans la vie!

IMG_572216_500
La technique infaillible pour savoir si les œufs sont frais.

IMG_572317_500
Je vous ai bien eus, je ne le fais quasiment jamais!!! Mais là, au moins je suis sûre!

IMG_572518_500
Un peu de sauce soja, un peu de vinaigre de riz, un peu d'eau...

IMG_573020_500
Mon (pas si) petit reste de légumes au four (comme pour les légumes grillés, mais sous le grill du four): carotte, patate, patate douce, oignon rouge, haricot vert, courgette, je n'oublie rien, je crois. On peu mettre ce qu'on veut. Prochain coup, je fais dégorger les courgettes.

IMG_573121_500
Je rajoute les œufs battus.

IMG_573322_500
Et le poids des légumes qui m'enpêche de faire une belle omelette, m'en fiche, ça va être bon!

 

 

25 mai 2011

Asperges en genre et en nombre

IMG_533916_500

Voici une humble recette, si on peut le dire ainsi, qui illustre la modeste déclinaison que j'ai faite des asperges de Madame Monique. Madame Monique et ses légumes me manquent, je n'ai pas pris le temps d'aller les voir au marché cette semaine.

Au pic de la saison des asperges, elle me proposa une des bottes dont personne ne voulait. "Vous comprenez, elles sont moins chères, mais elles sont bio, tordues et inégales, alors..." Ah, mais moi je les veux bien, ces vilaines bêtes, répliquai-je.Les_bottes_d_asperges_680
De retour chez moi, je trie ma botte et la sépare en deux tas. Je ferai griller les plus fines et cuirai les plus grosses à la vapeur. Elles avaient beau être bio et locales, mes asperges, elles n'étaient pas bien fraîches pour autant, déjà durcissant trop à mon goût. Ce n'est pas cette fois-ci que je retrouverai le plaisir des asperges que l'on a déterré soi-même,ou plutôt, assise sur la balançoire, regardé son pôpa les déterrer de loin!. Mais pourquoi comparer, elles étaient pochées, servies avec une simple vinaigrette et surtout elles étaient blanches.

IMG_532414_500

Oui, je suis une obsédée de l'épluchure d'asperge! Pour une raison qui me dépasse cela me fascine. Il n'est pas une fois ou je n'ai pas fixé longuement mon monticule de tagliatelles brillantes et vertes, quelques fois je les ai prises en photos. C'était le cas cette fois-là. Gare à celui qui osera me dire qu'il n'est pas nécessaire d'éplucher les asperges, me privant de tant de plaisir!

Voici les asperges cuites à la vapeur dans un panier en bambou les contenant à peine. Comme pour les spaghetti, j'ai du attendre qu'elles se ramollissent un peu pour les enrouler dedans; preuve qu'elles n'étaient pas si fraîches, n'est-ce pas? C'était une expérience, une grande première pour moi, et surtout une grande réussite. Pour ceux qui auraient une batterie de cuisine plus sophistiquée, je conseille vivement la cuisson vapeur! Servir avec la sauce habituelle, pour moi, c'est bien souvent la vinaigrette à la moutardeAsperges_vapeur_680

Pour la suite j'ai saisi les asperges les plus fines, un peu trop peut-être, sur un grill en fonte. Pour cela, les enrober d'une fine couche d'huile d'olive et les saler généreusement. Au barbeque c'est encore mieux!
Ajouter avec ça deux belles poignées de fèves fraîches décortiquées, prévoir large, le rendement de la fêve est semblable à celui des épinards! Bref, écosser les fèves, les faire bouillir à l'eau salée. Retirer la seconde peau ou pas. Elle se mange, mais c'est quand-même meilleur sans, c'est encore une question de rendement. Il a fallu qu'on m'en serve dans un restaurant pour accepter l'idée.

IMG_529911_500

Faire dorer à la poêle vite vite vite un oignon nouveau, puis rajouter les fèves et enfin les asperges grillées. Ajouter de la crème, saler, poivrer. Pendant ce temps, cuire des tagliatelles dans beaucoup d'eau bouillante, ajouter un filet d'huile d'olive, mélanger, puis remettre les pâtes avec les légumes et la crème et servir immédiatement.tagliatelles_vertes_680


Posté par FUJIIA à 17:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 mai 2011

nem aux légumes

Je réfléchi toujours un peu non seulement à l'utilité du blog en général mais aussi à ses fonctions, son développement, sa régie, son contenu, bien sûr et surtout son rapport au temps. Je ne serai jamais de celles (et ceux, oui, quand-même il y en a aussi!) qui postent quotidiennement des photos magnifiques de plats super sophistiqués. Je ne cuisine pas tous les jours et ne prends encore moins tous ces plats en photo. Souvent je préfère manger tant que c'est encore chaud. Je prends en général tout le temps du monde pour rédiger un seul message, l'illustrer, le mettre en page, ce qui me mène à mon conflit. Le blog se défini un peu comme une mise à jour personnelle, un rapport à remettre régulièrement, au rythme que l'on a choisi. Quand on aime être en rapport constant avec notre entourage virtuel on micro-blogue sur twitter. D'ailleurs, tout ou partie de l'entourage virtuel peut aussi être réel! Ce n'est pas vraiment mon cas. Mais surtout, et mon problème est là, que penser d'un billet relatant une recette effectuée il y a six mois, ou presque? Pire, dans certains cas, je ne sais plus si j'ai suivi une recette précise ou si je l'ai créée moi.

Devrai-je envoyer aux oubliettes des photos dont je suis encore fière, des photos que je me rappelle avoir prises, des photos pour lesquelles j'aurai du écrire une histoire tout de suite. Et si entre temps je m'étais améliorée dans ma prise de clichés culinaires (y'a qu'à voir les premiers posts de mon propre blog!!), que faire alors?

Vous l'aurez compris, cette réflexion sert surtout d'introduction à la présentation de ces nems qui font ma fierté, accompagnés d'une soupe au poulet et aux pleurotes, et suivis d'un flan au lait de coco. Je pourrai éventuellement me creuser les méninges pour retrouver toutes ces recettes si l'on me laisse un gentil commentaire me le suppliant.

P1040952_500
La cuisson de la farce

P1040955_500
Les feuilles de riz ramollissent dans l'eau

P1040958_500
Dépôt de la farce sur la feuille de riz

P1040961_500
Les nems crus

P1040973_500
Ça frit!

P1040976_500
Les nems prêts à être dégustés

 

Et voici en sous-exposition flagrante ainsi qu'en retouche ph+t+sh+p mes petits plats sur la table à manger...

P1040979_500
Des nems

P1040981_500
Un nem

P1040982_500
La soupe au poulet, pleurotes, nouilles

P1040984_500
Le flan au lait de coco, qui n'a le goût que par la noix de coco râpée dessus

P1040987_500

 

Edit: La Recette des Nems.

Recette tirée du livre Basic Thaï de Jody Vassallo aux éditions Marabout
prépa: 45 min - cuisson: 25 min - refroidissement: 20 min

Ingrédients pour 12 pièces:
50 g de vermicelles (soja ou riz)
1,5 C.S. d'huile d'arachide
100 g de chair de crevettes crue et hachée
1,5 C.S. de gingembre frais râpé
1 gousse d'ail pilée
50 g de chou chinois finement émincé
100 g de carottes râpées
15 g de feuilles de coriandre fraîche
1,5 C.S. d'oignons nouveaux finement émincés
1,5 C.S. de sauce de poisson
1,5 C.S. de sauce d'huître
12 galettes de riz
1 c.c. de farine de maïs mélangée à 2 C.S. d'eau
50 cl d'huile d'arachide pour la friture
sauce au piment douce

Déroulement:
Faites tremper les vermicelles 5 minutes dans l'eau chaude pour qu'ils se ramollissent. Égouttez-les soigneusement et coupez-les en petits morceaux avec des ciseaux. Faites chauffer l'huile dans un wok et laissez-y revenir la chair de crevettes, le gingembre et l'ail jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Ajoutez alors le chou, les carottes, les feuilles de coriandre, les oignons nouveaux, les vermicelles de soja ou de riz, la sauce de poisson et la sauce d'huitre. Laissez cuire trois minutes et laissez refroidir cette farce 20 minutes.

Pendant ce temps, plongez rapidement les galettes une à une dans l'eau froide afin qu'elles ramollissent. Étalez-les sur un linge humide.

Déposez sur le bord de chaque galette 2 C.S. de farce. Rabattez la galette sur la garniture et repliez-la. Enroulez le nem sur lui-même. Badigeonnez la galette d'eau farineuse à la jointure et appuyez pour bien la coller. Répétez ces étapes avec les autres galettes.

Préchauffez l'huile de friture dans le wok et faites-y frire les nems jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants, laissez-les s'égouter sur du papier absorbant et réservez-les au chaud à four moyen au fur et à mesure de la cuisson. Servez les nems accompagnés de sauce au piment douce.

 

Posté par FUJIIA à 16:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 janvier 2011

Soufflés oignon pommes de terre

Je vais aujourd'hui raconter l'histoire d'un soufflé, ou plutôt de quatre, que j'ai inventés sur le pouce il y a déjà un certain temps. Mon petit doigt me dit que le souvenir que j'en ai est faux. Je me rappelle tout de même des grandes lignes. Ce n'était pas un soufflé au fromage classique, ça c'est sûr! Par soufflé classique, je veux parler d'une béchamel additionnée de muscade, de fromage puis de jaunes d'œufs et à laquelle on incorpore, la chaleur du four atteinte, les blancs des mêmes œufs montés en neige. Je ne pense pas être la seule à utiliser quelque chose de semblable comme recette de base à toutes sortes de variations du soufflé.
Celui dont je parle aujourd'hui est basé sur la recette de la mère de mon chéri. Nous l'appellerons C (la mère, pas le chéri). Son autre nom pourrait être "alternative au hachis parmentier pour accommoder un reste de purée", ou encore "il n'y a pas assez de purée pour faire un hachis, je vais faire un soufflé". Chez C, on le nomme plutôt "j'ai fait trop de purée exprès, demain je fais un soufflé".
Je n'en sais pas tant sur cette fameuse recette. Soit elle est trop secrète pour être dévoilée, soit elle est si basique qu'on se demande bien pourquoi on en parle. D'ailleurs, on change vite fait bien fait de sujet. J'en ai conclu ceci: premièrement la béchamel est la grande absente. deuxièmement et finalement il y a de la purée de pommes de terre en toute petite quantité. Une ou deux cuillers à soupe. C'est tout.
Ne faisant que rarement de la purée et n'ayant encore moins souvent des restes, je ne pouvais pas attendre d'en avoir pour essayer le fameux soufflé. Un jour, j'ai donc cuit une pauvre petite pomme de terre dans une toute petite casserole. Je l'ai peut-être cuite avec d'autres légumes dans une plus grande casserole, à vrai dire, je ne m'en rappelle plus.  La suite de la recette est approximative.

IMG_439610_580

Pour 4 petites entrées:

un oignon jaune moyen, finement émincé
quelques oignons cébette, coupés en rondelles de 1/2 cm
1 petite pomme de terre épluchée cuite à l'anglaise, puis écrasée avec une fourchette
1/2 à 1 tasse de fromage râpé
1 c à s d'huile d'olive
beurre pour les moules
chapelure (1 biscotte), optionnel
2 œufs clarifiés (blanc et jaune séparés)
noix de muscade
sel poivre

Beurrer les moules et saupoudrer de chapelure en faisant tourner les ramequins pour bien l'étaler.
Préchauffer le four à 200°.
Alors que la pomme de terre est encore chaude, ajouter le fromage puis les jaunes d'œufs un à un.
Faire suer l'oignon jaune dans une poêle sans faire dorer.
L'ajouter, ainsi que les oignons cébette crus au mélange précédent. Saler, poivrer et mettre un peu de noix de muscade. Rectifier l'assaisonnement.
Lorsque le four est chaud ou, du moins, le plus tard possible, battre les blancs en neige, puis les incorporer délicatement mais fermement à l'appareil (le mélange).
IMG_439107_580
Remplir les moules et enfourner 30 à 45 minutes. Servir tout de suite.
IMG_439309_580
Je ne vois pas comment servir un soufflé à la perfection. Le temps d'aller de ma cuisine à la salle à manger pourtant adjacente, les soufflés ont toujours le temps de tomber. C'est quasi immédiat. Pour un effet garanti, le mieux reste d'appeler les convives à la cuisine en criant "venez vite avant ça retombe" avant même d'ouvrir le four!
IMG_439811_580

Posté par FUJIIA à 01:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 novembre 2010

Les champignons et les pâtes fraîches

L'automne a mis du temps à arriver dans mes contrées australes. Alors que beaucoup pensaient déjà soupes, ragouts et divers pots-au-feu, j'avais encore envie de salades et de plats tièdes. Il ne fait pas encore très froid, mais la tramontane force les frileux à mettre le chauffage. C'est très agréable de continuer à vivre comme si c'était l'été, ou presque, mais on se réveille un matin en se disant "il ne faudrait quand-même pas louper la saison des champignons!"

Je ne connais pas de mycologue, ni pour les ongles de pied, ni pour la cueillette en forêt. On dit que les pharmaciens peuvent aider à savoir quels champignons sont comestibles. C'est sans doute vrai en milieu très rural, et encore, je n'y crois pas trop.
J'ai essayé de ne pas trop penser champignon, ne sachant pas trop ou les trouver.
Jusqu'au jour où...

Avec mon chéri, nous aimons nous balader et chiner dans les vides grenier et brocantes. Le dernier en date était sans aucun doute le plus grand auquel je me sois rendue. Au milieu d'une foule incroyable se dressait une salle des fêtes très facile à ne pas remarquer tant elle paraissait minuscule. À l'intérieur, une petite foire aux champignons. À l'inverse de la brocante, c'était un des plus petits marché que j'ai pu apercevoir.

Parmi les quatre ou cinq stands, un dédié aux champignons. Pour une foire du même nom, c'est un peu léger, mais c'est beaucoup mieux que rien! Le vendeur m'a gentiment préparé une barquette mixte, je n'allais quand-même pas en prendre une de chaque! Surtout qu'il fallait trouver de quoi les accommoder, et vite!

Heureusement, il me restait de la crème fraîche d'une tarte fine aux poireaux. C'était tout vu. J'allais faire des pâtes fraîches aux champignons sauvages et à la crème.

Parfois je fais les pâtes aux œufs, parfois pas. Je crois que cette fois, c'est sûr, aux œufs, ça colle quand-même moins à la cuisson! Même en les faisant sécher un peu auparavant. Je n'arrive pas encore à être régulière dans ma confection de pâtes, celles-ci étaient particulièrement réussies.

P1070402_580

P1070403

P1070404

P1070405

P1070406

P1070407

P1070408

IMG_4405_bis

IMG_4407_bis

IMG_4413_bis

IMG_4417bis

IMG_4420_bis

IMG_4425_bis

IMG_4427_bis_2

IMG_4430_bis

IMG_4431_bis

IMG_4435_bis_2

Posté par FUJIIA à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 septembre 2010

Courgettes grillées...

Courgettes_GP_580

Pour n'importe quel légume que l'on voudra griller, la procédure sera la même. Bien sûr, le mieux, c'est de griller sur le feu. A défaut, mon bon vieux grill en fonte me satisfait amplement. Je dirais même que je l'adore.

courgettes___tranches2_580

courgettes_GP_sur_le_grill_580

Courgettes_GP_2_580

Il faut donc couper son légume comme on le souhaite, sachant que moins il y a de petits bouts, plus on les manie facilement. D'où, ici,  les courgettes coupées finement, mais dans la longueur. Ensuite, le mieux est de les mettre dans un bol, de les huiler assez pour les recouvrir uniformément, de les saler  et de les remuer avec les mains pour vraiment bien mélanger.

Il faut ensuite chauffer le grill. Il doit être chaud chaud chaud. Pour ce qui est des grills électriques à revêtement  anti-adhésif, ou en alu, la chaleur ne se répartit vraiment pas de la même façon, je n'ai pas de conseil à donner et ,bien que je ne les  recommanderais pas personnellement, je dois bien avouer qu'ils sont vraiment très courant en France. Et si vous en avez un, vous avez peut-être déjà vos techniques pour faire une bonne grillade.

L'autre chose à retenir est qu'il ne faut pas trop toucher à ses légumes pendant qu'ils cuisent. Ca vaut pour tout ce qui sera cuit au grill ou au barbecue, y compris viandes et poissons. Retourner une fois et basta. Bon à savoir, en anglais, le barbecue fait référence à l'alliance de la pièce de viande grillée et de sa sauce, ce n'est donc pas un mode cuisson, encore moins un ustensile, et sûrement pas de l'électro-ménager.

Posté par FUJIIA à 22:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 septembre 2010

Torsades Apéritives. Fromage ou ketchup?

Torsades_ap_ritives

Voici une petite merveille qui se décline à l'infini. La torsade apéritive. Pour cette recette, j'ai acheté une pâte feuilletée toute prête qui fait quand-même bien l'affaire. Mais voici une recette de pâte semi feuilletée que j'utilise parfois:

250 g de farine
250 g de beurre
4 pincées de sel

Verser la farine et le sel dans une terrine. Couper le beurre en tout petits morceaux. Les faire glisser dans la terrine. Ajouter petit à petit 7 cuillers à soupe d'eau et écraser avec une fourchette. Mettre la pâte obtenue en boule.

L'enrouler de film plastique. La mettre au réfrigérateur une heure. Fariner le plan de travail, y poser la boule de pâte. L'aplatir avec un rouleau à pâtisserie en partant du centre. La retourner et renouveler l'opération pour obtenir un rectangle de 60x28 cm et de 1 cm d'épaisseur.

Ramener les deux côtés de 28 cm au centre. Tourner d'un quart de tour. Renouveler l'opération: étaler la pâte, plier. Renouveler encore une fois. Enrouler la pâte de film plastique et la laisser une heure au réfrigérateur.

Renouveler l'opération, "plier la pâte en deux, l'étaler, la replier" deux fois en réfrigérant entre les deux opérations.


L'acquisition d'une bonne pâte feuilletée est le plus important dans cette recette pour avoir un bon résultat final. De toutes façons, l'opération reste très satisfaisante, quelle que soit la pâte utilisée.


Procédons maintenant à la fabrication des torsades. Il vous faut:

une petite tasse d'emmental râpé (j'aimerais essayer avec un bon cheddar aussi!)
quelques cuillers à soupe de ketchup (recette du ketchup provençal!)
des graines de sésame
des graines de pavot

Séparer la pâte en deux et l'étaler en rectangle de préférence. Pour une pâte feuilletée achetée, la couper tout simplement en deux demi-cercles, ce qui donnera des torsades plus inégales, plus difficiles à répartir sur la plaque du four, mais tout aussi bonnes!!!

Sur la première pâte, étaler du fromage râpé sur la moitié de l'appareil. Badigeonner de ketchup la moitié de l'autre pâte.
Les replier en deux.

Parsemer la pâte au fromage de graines de pavot, et celle au ketchup de graines de sésame. Passer doucement le rouleau à pâtisserie pour incruster les graines, mais sans appuyer trop fort.

Découper les pâtes en languettes de 3-4 cm de large environ, puis redécouper en bandelettes de 1cm de large

Couvrir une plaque de cuisson de papier sulfurisé. Déposer les petits bâtons un à un en les torsadant en faisant attention de ne pas les abîmer.

Cuire à four chaud, en plusieurs fournées si nécessaire, pendant une vingtaine minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

IMG_3640_580

P1060963_580

IMG_3643_580

P1060979_580

IMG_3646_580

IMG_3652_580

Posté par FUJIIA à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 août 2010

Salade de tomates estivale

Salade_de_tomates_580

Oui oui, estivale. C'est pour moi la seule salade de tomates digne du nom. En ce moment, toutes sortes de variétés se disputent les étalages à travers les fermes, les petites exploitations, et même les grandes surfaces. Dans le sud, en tous cas, l'été est le moment de boycotter à 98% le supermarché pour les fruits et légumes, les 2% restants étant réservés aux bananes bios, aux citrons et autres agrumes, tout ce qui vient de l'autre bout du monde, en somme.

Une salade avec de mauvaises tomates donnera quelque chose d'acide et sans goût. Finir son assiette relèvera alors du parcours du combattant.

Aucune variété n'est à privilégier. Certaines sont douces et sucrées, tandis que d'autres s'avèrent plus acidulées. Certaines sont moelleuses et d'autres plus fermes. Elles peuvent être de la taille d'une cerise comme d'un ballon de rugby, aller du jaune poussin aux grenat et au violet en passant par le rouge écarlate. Goûter aux saveurs des tomates est un exercice nécessaire à l'apprentissage et au développement du palais. Si on estime qu'un exercice peut procurer du plaisir!!

Pour 4 personnes en entrée, ou 2 personnes en accompagnement de plat:

  • environ 750 g de belles tomates mûres à point
  • 2 cuillers à soupes rases de moutarde
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre. Choisir un Xérès, par exemple
  • 3 cuillers à soupe d'une bonne huile d'olive. C'est cher, mais il est bon d'avoir une huile de qualité supérieure à réserver aux plats extrêmement simples.
  • Du sel et du poivre
  • 1 petite échalote, finement émincée
  • du persil ou toute autre herbe fraîche, finement ciselé.

Dans le bol de service, mettre la moutarde, y ajouter sel et poivre et mélanger. Ajouter le vinaigre et mélanger jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. Ajouter l'huile d'olive et tourner avec une cuiller pour émulsionner, comme avec une mayonnaise. La vinaigrette ne prendra pas autant de volume, mais deviendra plus épaisse. Quand elle est bien lisse, uniforme et brillante, elle est prête. Si elle ne prend pas, c'est qu'il y a trop d'huile, ou pas assez de moutarde. Si vous êtes patients, elle finira bien par prendre. Vous pouvez maintenant ajouter échalote et herbes.

Pendant que l'échalote et le vinaigre font connaissance, couper les tomates de la taille d'une bouchée, puis les ajouter à la sauce. Si elles ne sont pas trop juteuses, mettre aussi tout leur jus et les pépins restant sur la planche.

Mélanger et réserver pour le service. Cette salade ne se gardera pas une journée entière (enfin, vous ne tomberez pas malades, c'est juste une histoire de goût), mais doit macérer un peu avant d'être mangée pour que les arômes s'entremêlent...

Bon appétit!

Posté par FUJIIA à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 août 2010

Ketchup provençal

C'est une recette tirée du Livre Petites leçons de cuisine en Provence, de Guy Gedda et Marie-Pierre Moine. A savoir que j'ai été déçue du fait que le goût n'a absolument rien à voir avec du ketchup, ce qui n'empêche en rien cette sauce d'accompagner merveilleusement bien omelettes, grillades et toutes sortes de plats. J'en ai même utilisé pour remplacer la tomate (et oui, je n'en avais plus!!) pour faire une sorte de ratatouille express. Miam!

Pour 6 personnes:
(j'en ai fait les deux tiers pour tester, mais la prochaine fois je la ferai telle quelle pour sûr, voire même plus!)

  • 1,5 kg de tomates coupées en quartiers
  • 1 kg d'oignons doux, finement émincés (mon oignon faisait ~650g, pour du 2/3 de kilo, c'est pas mal, non?)
  • 4 CS d'huile d'olive
  • 100 g de sucre en poudre (comme à mon habitude, j'en ai mis beaucoup moins, et je n'aurais pas dû, je pense que c'est une des causes pour lesquelles ma sauce n'avait pas le goût de ketchup)
  • 12,5 cL de vinaigre de vin rouge
  • 1 CC très pleine de sel fin
  • 1 CS de moutarde forte
  • 1/2 CC de noix de muscade rapée
  • 1 CC de paprika
  • 1/2 CC de cayenne (je n'en avais pas, j'ai mis beaucoup de poivre à la place, sûrement une autre cause de mon problème avec le goût du ketchup)
  • 1/2 CC de thym séché
  • 1 CC de gingembre en poudre

Tomate_580

Oignon_rouge_580

Coup_s_580

IMG_3530_580

Mettez les tomates, les oignons et l'huile d'olive dans une cocotte à fond épais et mélangez bien. Couvrez et faîtes cuire de 30 à 40 minutes à feu modéré, en remuant souvent.

IMG_3521_580

Laissez refroidir un peu, puis transvasez le mélange dans le bol d'un robot mixeur et mixez rapidement pour obtenir une purée grossière.

IMG_3536_580

Reversez le tout dans la cocotte, puis ajoutez 4 cuillerées à soupe d'eau (peut-être parce que mes tomates étaient trop juteuses, j'ai dû faire réduire ma sauce à la fin, donc je ne conseillerais pas forcément de rajouter de l'eau),le sucre et vinaigre. Faîtes mijoter 30 minutes à feu doux, sans couvrir, en remuant de temps en temps.

Retirez du feu. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez, puis passez la sauce au tamis dans un bol, en pressant fortement avec le dos d'une cuiller ou d'une louche. Laissez refroidir.

Quand le ketchup est froid, versez-le dans un bocal ou dans des petites bouteilles. Mettez-le au réfrigérateur : il se conservera jusqu'à un mois.

P1060852_580

Comme vous pouvez le voir, il ne me reste pas beaucoup de ketchup, c'est bien qu'il est bon!!